Que faire à Rome ou dans les environs ?

Les Jeudis de la Villa

L’Académie de France à Rome – Villa Médicis propose chaque jeudi la découverte d’artistes et chercheurs de renommée internationale.

Ces rendez-vous gratuits entre publics et univers artistiques et scientifiques variés prennent la forme d’une conférence, d’une représentation, d’un dialogue, d’une projection cinématographique, d’un concert ou d’un spectacle.
Pour que les Jeudis de la Villa soient une occasion de dialoguer, de réfléchir et de nourrir sa curiosité avec le public français, italien et international,
Tous les évènements sont traduits simultanément en français ou italien.

Les jeudis de la Villa se déroulent en deux parties.
A 19h00, une première partie, conduite par les pensionnaires de l’Académie de France à Rome ou d’autres artistes invités.
A 20h30, démarrage des interventions

Entrée gratuite dans la limite des places disponibles.

Tout le programme sur le site de la villa

Une Antiquité moderne
Exposition du 8 novembre au 1er mars 2020
Entrée : 6€
Vernissage : jeudi 7 novembre, de 19h00 à 20h00

Pensée autour de l’idée de l’appropriation de l’Antiquité romaine classique en France, épicentre de sa diffusion, l’Académie de France à Rome est fondée en 1666 par Colbert, grand serviteur de Louis XIV. Ainsi, l’Académie de France à Rome a abrité dès son origine une collection d’œuvres en plâtre, parente par nature des collections royales françaises, présentées dans la salle des Antiques du Roi ou à l’Académie royale de peinture ou de sculpture au Louvre.

Le musée du Louvre et l’Académie de France à Rome ont depuis cinq ans élaboré un partenariat de recherches et d’études. Adossées à leurs collections respectives, et aux résultats de vastes campagnes de restaurations, les deux institutions, sont ainsi aujourd’hui en mesure de présenter quatre siècles d’acquisitions, depuis la création de l’Académie au XVIIe siècle jusqu’à nos jours et d’écrire de belles pages de la transmission des idées et de la création française.

En collaboration avec le musée du Louvre
Sous le commissariat de Jean-Luc Martinez et Elisabeth Le Breton