A Todi (Umbria) "197 Daydreams" de Betsy Lahaussois

Du 5 juin à 12h56 au 30 juin à 13h56

"197 DAYDREAMS "De Betsy Lahaussois présentée à l’Associazione Culturale ArtEX

C’est du bout de ses doigts agiles, fébriles, que Betsy rêve, à petits points coulés.

Avec 197 petits rectangles de tissus multiples, BETSY ouvre autant de fenêtres, où les formes, les textures, les couleurs se répondent en chantant la folie rêvée du jour.

197 déclinaisons se plient, par la vertu d’un accrochage génial de la galeriste, à la géométrie rigoureuse de l’alignement, sur deux murs d’une blancheur absolue formant angle aigu, qui vous tendent les bras et captivent votre regard.

197 variations, semblables de format et si différentes... ce quadrillage magique vous promène dans la palette infinie des tissus, comme dans un labyrinthe enchanté où chaque assemblage est un paysage traversé de forces secrètes, irrigué de courants, de spirales, de volutes et d’arabesques innombrables : les surpiqûres à peine visibles, qui inventent des reliefs et des gaufrages, les surpiqûres qui courent et s’amusent entre les étoffes comme une écriture dynamique un peu clandestine... c’est BETSY qui parle à ses tissus !

BETSY rêve aussi en grand, et toujours en couleurs. Parfois, c’est un immense carré rougeoyant qui enflamme le mur où il trône, parfois un paisible espace neutre et pourtant fourmillant de points et de rayures subtiles, où s’entrechoquent par paires de petits polygones aux couleurs éclatantes

Et puis il y a -quelle merveilleuse inspiration que de l’avoir suspendue devant la fenêtre !- la plus grande des œuvres de BETSY : un fond de tissus sombres assemblés, doublé de gaze noire à pois blancs, encadrant des pavés d’étoffes de tous les jaunes d’or et de miel. La clarté du jour qui transparaît les transforme en lampes qu’elle allume et anime , et cette œuvre au noir transfigurée par la lumière est d’une saisissante beauté !

BETSY s’habille de rêve aussi, et voici, en un vrac de chiffons, des gilets, des vestes, des manteaux somptueux aux tissus chatoyants qui dialoguent et chantent à plusieurs voix des partitions dont les surpiqûres parallèles sont les pentagrammes !

Oui, c’est du tissu, oui, BETSY est américaine, mais la rhapsodie textile qu’elle nous joue est aussi loin du patchwork que la gamme l’est de la musique de Schubert.

Alors en juin, précipitez-vous à TODI pour découvrir toute l’harmonie d’un univers onirique : celui de BETSY LAHAUSSOIS qui coud des chants, car, vous l’avez compris, elle est aussi musicienne !

Du vendredi au dimanche : 11.00-13.00 e 17.00-20.00

Info info@artex-italia.com ou téléphoner à Juli Morsella al numero +39 340 175 0657