Villa Torlonia

VILLA TORLONIA : la plus récente des villas de la noblesse romaine

  • La beauté de Villa Torlonia

Elle a d’abord appartenu à la famille Pamphili puis aux Colonna comme simple exploitation agricole. A partir de 1797, elle appartiendra à la famille Torlonia et commencèrent les transformations voulues par la famille.

  • D’abord Giovanni Torlonia demande à Valadier la réalisation d’une villa en style néoclassique (le Casino Nobile ou principal) entourée d’un jardin à l’anglaise. - A sa mort (en 1832), son fils Alessandro, plus éclectique, poursuit l’embellissement de la Villa comme le petit pavillon qui devient un manoir appelé “le Casino dei Principi”, la construction des écuries, l’aménagement du parc avec avec des allées en serpentin, de petits lacs et des plantes exotiques et l’achat de sculptures pour décorer la villa comme le Temple de Saturne ou la Tribune de la Fontaine.
    Il réalise "le Théâtre et l’Aranciera” appelée aujourd’hui la “Limonaia” et toute la partie sud du parc.
  • Le nouvel héritier Giovanni Torlonia, pour relancer le nom de la famille, fit réaliser le Villino Médiévale, le Villino Rosso, le Pavillon de Garde à l’entrée de Via Spallanzani et donna sa forme actuelle à la Casina delle Civette, habitée par des chouettes ! qui est un musée aujourd’hui.

  • Dans le parc se trouvent deux obélisques en granit rose dédiés à la mémoire des parents du prince, Giovanni et Anna Maria Torlonia.
  • En 1977, la mairie de Rome achète la Villa et s’engage à la restaurer pour l’ouvrir au public l’année suivante. En 2013, le théâtre a été ouvert au public et le 8 décembre 2021, l’extraordinaire complexe de la Serra Moresca.
  • La Résidence de Mussolini

En entrant par la via Nomentana, on aperçoit la belle résidence appelée “Casino Nobile” où vécut Benito Mussolini avec sa famille (femme, 5 enfants) pendant 18 ans, de juillet 1925 à juillet 1943 - location offerte à un prix symbolique par le prince Giovanni Torlonia qui s’installa à “la Casina delle Civette”.
Il est possible de visiter cette résidence de trois étages, très intéressante pour mieux comprendre comment vivait la famille Mussolini. A l’époque, le Duce logeait au Palais et utilisait le Villino Médiévale et la Limonaia pour des projections de films, des fêtes ou encore des rencontres culturelles, le Champ de Tournois comme court de tennis.

  • - La visite particulière du bunker de Mussolini

  • Mais il faut faire une petite parenthèse historique à propos de cette famille : en janvier 1925, Benito Mussolini assume les pouvoirs de dictateur en Italie avec un régime totalitaire à savoir le fascisme. Il est alors appelé le Duce, terme réservé à celui qui assume le culte de la personnalité.
  • En 1940, l’Italie entre en guerre aux côtés de l’Allemagne ; c’est la seconde guerre mondiale et la Villa se retrouve en danger à cause des bombardements des Alliés. Mussolini fit réaliser un premier bunker dans les sous-sols. Vu la situation, il réclama un autre bunker à 6,50m sous terre, en ciment armé avec un mur de 4m d’épaisseur et une galerie de 15 mètres. Il ne sera jamais terminé car le Duce fut arrêté le 25 juillet 43.
    La Villa continua à être utilisée par les habitants de la Villa et du quartier pendant l’occupation allemande. En 1941, pour se protéger des attaques des alliés, des abris anti-aériens et anti-gaz furent construits.
  • Récemment restauré, le Casino Nobile propose au public un parcours historique du bunker et du refuge anti-aérien à travers une série de photos et d’audio-visuels pour mieux comprendre la mémoire historique du Bunker qui illustre les pages les plus dramatiques de la ville, qui a connu 51 bombardements aériens entre juillet 1943 et mai 1944.
  • La visite (il faut réserver) commence par une vidéo qui raconte la vie de Mussolini et de sa famille puis dans trois salles, des projections permettent de reconstruire la vie dans les refuges pendant un bombardement et enfin la ville bombardée avec les images sur le sol vues des avions en vol et enfin le Bunker cylindrique à 6 mètres de profondeur avec une simulation d’une attaque aérienne.

Il est possible de faire cette visite jusqu’au 31 décembre 2024.
https://www.museivillatorlonia.it/it/mostra-evento/visita-al-bunker-e-ai-rifugi-antiaerei-di-villa-torlonia
Certainement il s’agit d’une visite avec un impact fort qui permet de mieux comprendre la seconde guerre mondiale.

Texte de Marion Simprez